Ça va bouger, à vélo…

Les chômeurs en cours, les chômeurs à venir vont être ravis de savoir que leur prestation va être majorée de 0,4 %.

Cela leur apportera du baume au cœur mais fera pleurer ceux qui ne peuvent plus en bénéficier.

Tant de largesses font comprendre que l’État ne peut pas faire grand-chose pour eux.

A propos, j’en connais un qui cherche un emploi à domicile puisque étant une personne à risques, il doit éviter les contacts e direct à moins de vouloir prendre sa part du covid19 qui rôde toujours prêt à plonger sur sa proie.

Il a été donc heureux de trouver une société, trouvée sur internet, qui l’accepte en son sein en tant qu’indépendant.

Cette officine a toutes les qualités même de pouvoir rendre très riche celui qui croit en elle et accessoirement aborde le beau logo de pôle emploi.

Et pourtant, rien sur le métier en lui-même est donné, rien sur les produits à vendre, rien sur le circuit de vente ; arnaque donc.

Mais, du moment que les chômeurs sortent des chiffres mauvais… Dis, t’aurais 100 milliards d’euros.

Ben oui, la banque fait route sur la planche.

Mais pourquoi et pour qui ? Pour moi afin de me relancer car j’ai envie de consommer.

Ah non, pas les écolos votés en catimini par une minorité qui se pense majorité.

Vous voulez la décroissance, alors passez votre chemin.

De toute façon, ma toto va plus vite et loin que ton vélo.

Ah puisque c’est ainsi, en nos centres villes vous ne passerez plus.

Et si nécessaire chaque quartier aura son centre, aucun territoire ne sera épargné, laissé pour compte.

Et bien nous contournerons vos villes de misère.

De toute façon, en France c’est le patron vendeur que l’on privilégie et non le citoyen consommateur qui de toute façon encore, sera, restera obligé de dépenser tout ce qu’il gagne surtout si son maigre revenu est maintenu.

Exit mobile version