Boulette étonnante

Encore une nouvelle boulette. Que l’on pensait gouvernementale comme cet espoir donné par le guide de la vaccination.

Il nous disait que l’on pourrait abattre le masque dès le premier juillet de cette année.

Patatras, le vrai chef de la santé fait savoir que les jeux ne sont pas.

Le masque restera porté en extérieur contre tout avis scientifique.

Mais le chef a dit.

Ne bougez pas ! Non, en fait il s’agit des boulettes trouvées sur de bien belles plages de Corse à la suite d’un sympathique naviguant ayant décidé de son propre chef de dégazer près des côtes et tant pis pour les corses.

Ils n’avaient qu’à pas habiter là.

Une information est donnée par un grand journal national télévisé : « le nombre d’infectés diminue toujours plus grâce aux vaccinés ».

Or, toujours scientifiquement, il est prouvé formellement que c’est la vague de chaleur présente qui est responsable de l’abattement du virus qui va hiberner.

Car quand la température monte, la diffusion de la Covid-19 baisse.

Attention au retour des faibles températures dès le 1er octobre.

Et, évidemment, dans ce cas, les vaccinés n’ont rien à craindre.

Bien fait pour les hésitants.

Une autre boulette en forme de fuite de nucléaire, cela la fiche mal.

Bon, pas de panique, c’est en grand Orient d’un bâtiment de notre champion français en la matière.

N’allez pas croire à un jeu australien pour se venger de l’envoi de la Covid-19.

Et, en conséquence, aucun arrêt de cette centrale ni de celle à venir en France pour 2023.

encore une pub qui m’étonne.

Le père met un jeu dans la console familiale.

Il dit à sa môme de moins de 8 ans que s’il gagne, elle pourra rester toute la soirée.

Pas étonnant qu’elle s’amuse à faire perdre sa mère.

C’est pas sympa mais c’est la vie.

Non ce qui est étonnant c’est qu’il est marqué noir sur pas blanc que le jeu est déconseillé au moins de 12 ans.

Bonne nuit !

Exit mobile version