Au secours les imbéciles reviennent

Évidemment, comme toujours, dès qu’un acte horrible comme un attentat fait jour, la sur-enchère droitière de l’extrême droite et droite extrême se donne à cœur ouvert.

Ainsi, la mise en armes des polices municipales est remise en service pour permettre in fine, au rois des mairies d’obtenir plus de pouvoir régalien qui plus est.

Pour combattre l’autre, il faut non pas l’ignorer mais au contraire le comprendre.

Savoir son pourquoi pour déterminer le comment.

Tout d’abord, il faut se rappeler que notre système de pensée est loin d’être universel.

Il nous serait d’ailleurs propre.

Nous serions plutôt minoritaire dans notre état d’esprit.

C’est ainsi, il faut l’admettre, nous n’avons pas forcément raison.

Ailleurs, le blasphème est raison de mort, que cela nous plaise ou non, c’est ainsi.

Il faut le savoir, le comprendre, l’admettre.

Oui, l’admettre mais, avec un grand M majuscule, pas sur notre territoire.

Autant j’accepte lorsque je suis invité retirer mes chaussures dans une mosquée.

Autant je refuse de le faire en dehors sous prétexte qu’il n’y a pas assez de lieux de culte.

Si notre culture ne vous convient pas.

Acceptez de comprendre que vous devez partir car il n’est pas possible si pour vos besoins vous devez rendre esclave, convertir un peuple entier.

3 attaques de fous de leur dieu contre la France dont un à l’extérieur c’est parfaitement inadmissible.

Pour une fois, je ferais écho positif des propos d’un ancien président pourtant de droite.

Il demande dans la situation présente de soutenir le gouvernement et faire bloc sans chercher à pratiquer de la récupération politique.

Évidemment, sans être naïf, peut-être est-ce pour lui un bon moyen de se rappeler à ses (ex) bons amis et leur électorat sensible.

Mais, c’est ce qu’il faut faire et non pas parler comme des rats prêts à quitter le navire lorsque ça tangue.

Exit mobile version