Alerte délation

Pour contrer toutes velléités d’actes extrêmes, telle la mise à mort ou destruction de biens collectifs ou privés par la violence, l’idée est d’instruire une patrouille d’alerteurs.

Bien entendu, cela résulte du énième choc enregistré par l’islamisme politique ayant conduit à la décapitation de ce prof du 9-5, aimé de tous sauf de certains parents d’élèves qui ont cru bon de déverser leur haine comme des versets sataniques.

Soit, dirigé comme cela, c’est une bonne chose et devrait éviter ce genre d’acte ignoble contraire aux lois de la République.

Mais, seul, c’est une pierre dans l’eau qui selon sa densité et son jeté mettra plus ou moins de temps à faire plouf.

Et gare à celui qui croira voir dans les moindres propos de son prochain qui ne pense pas comme lui, ne dit pas comme lui, n’écrit pas comme lui, un acte antirépublicain au risque de noyer les services concernés passant sur une information importante.

Et, les personnes concernées doivent savoir en amont que la République n’acceptera pas ce qui est contraire à son ordre.

Cela passe nécessairement par l’éducation en amont des enfants en âge de scolarisation et en temps présent par une surveillance accrue de ce qui peut se passer dans les écoles privées notamment à vocation confessionnelle.

Un bon point pour sensibiliser les responsables des plate-formes de réseau dit social, mais vu l’état d’esprit des gens d’Outre Atlantique, l’on doute de la valeur de la portée de la demande.

Bien des plaintes leur sont directement adressées pour ne recevoir qu’un fin de non recevoir puisque ces gens là, habitués à l’usage libre des armes à feu, ne voient pas de problème à l’incitation à la haine si aucun mot fort n’est inscrit dans le commentaire visé.

Par contre, un sein nu ne saurait être dévoilé rejoignant ainsi la pensée totalitaire d’imposer son diktat dans les pays à autre culture sous couverture sociale…

Exit mobile version