A la tienne

Un verre de vin, ça vous dit ? Encore faut-il avoir la bonne bouteille sous la main avant de l’avoir en main.

Pour y arriver, certains courent chez le caviste du coin ou du supermarché, pour se procurer le flacon de leur ivresse.

D’autres, s’imaginent gérant la cave de leurs désirs quitte à prendre tout leurs loisirs.

Mais la place, où elle est la place ? Surtout ne compter pas sur le conjoint qui aimerait bien que votre hobby ne vienne pas perturber son chez lui si c’est pas elle.

Et, encore d’autres, sûrement  d’anciens certains voulant sauter le pas, décident de s’attacher à trouver leur emplacement.

Quoiqu’il en soit, ne choisissez pas la cuisine car il y fait trop chaud.

Alors à moins d’acheter une vitrine à vins en armoire dédiée, ce n’est pas la peine d’y penser.

Et, puis, en cet endroit trop de monde passe, vous pourriez être encore plus perturbé que votre vin fin.

Vous avez fait votre trou ou une cave était déjà présente, il vous reste à comprendre comment l’organiser.

Le plus simple est de s’aider d’un tableur pour savoir ou cette bouteille se cache-t-elle.

Mais cela peut-être lassant surtout si le trafic de bouteilles s’intensifie.

Dans tous les cas méfiez-vous des maraudeurs surtout de ceux qui ont l’espèce d’ami implanté.

Car eux, sans vergogne, iront chercher leur litron comme à la maison.

Alors, sur une étagère trône le vin quotidien et en-dessous le meilleur nectar.

Ou, dans une belle cave, les petits rince ta gorge en entrée et les plus beaux spécimens en fin de visite surtout s’il fait plus noir.

Toujours est-il qu’il va vous falloir bien les ranger par quelque chose de cohérent.

Cela peut-être le classement par prix : les petits en haut pour être vus de tout un chacun, les autres en bas comme nous l’avons déjà vu.

Mais ce peut-être aussi par pays, par région, par département, par vigneron, par catégorie, par alliance avec les petits plats.

Vous voyez, il y a de quoi faire.

A votre bonne santé.

Exit mobile version